Mon matériel de dessin et son utilisation




Le modèle


Je me sers toujours d’un modèle pour faire mes dessins. Je l’utilise tout au long de la création afin de reproduire un maximum de détails.


Parfois je l’imprime à l’échelle 1/1 en noir et blanc. Cela me permet d’utiliser les vitres ou ma tablette lumineuse pour reprendre les grandes lignes. Ma tablette lumineuse, format A3 et de la marque AGPTEK, me permet de reprendre les grandes lignes tranquillement à l’horizontal et à toute heure de la journée. Elle est très bien ! Par contre si la pièce dans laquelle on travail est très lumineuse il faut fermer un volet pour mieux voir.


Je me détache progressivement du format papier, préférant la version numérique. Cette méthode demande plus d’investissements. En effet, j’utilise un vidéo projecteur pour reprendre les grandes lignes du dessin puis une tablette (IPad) en tant que modèle tout au long de la création.



Papier


Je dessine sur du papier lisse assez épais. Le papier technique DALBE 160g/m2 me plait beaucoup. Je préfère le papier lisse pour mes dessins car cela permet un rendu très détaillé. Mais c’est un choix personnel, l’idéal est de tester différents grains. En fonction du modèle et du format, le type de papier à adopter peut varier.



Crayons pour dessins


J’ai testé différents type de crayons, plus ou moins gras et de compositions différentes donc j’ai une collection assez large à la maison. Pourtant, au final je n’en utilise pas tant que ça quand je dessine. En fait je n’aime pas changer de crayon toutes les deux minutes alors j’ai souvent les même en main.


Personnellement j’ai banni les crayons secs de ma trousse de dessin. Pour les identifier il faut regarder ce qui est écrit dessus. Les chiffres et lettre indiquent la dureté du crayon, plus il est dur plus il est sec et donc clair, plus il est tendre plus il est gras et donc foncé. 4H (dur) > 3H > 2H > H > F (fine) > HB (moyenne) > B > 2B > 3B > 4B (tendre). En dessous de 2B je les utilise seulement pour écrire sur des Post it :).


Porte-mines


J’en ai deux et chacun a son utilité (un suffit mais j’ai un faible pour le second). Les deux sont des porte-mines pour mines de 0.5mm et je choisis toujours des mines 2B. C’est important pour moi que la mine soit fine et plutôt tendre. Ça me permet de faire des traits fins et de jouer sur l’intensité de gris sans marquer le papier.


Le premier, de la marque BIC, gris, est mon principal outil de dessin. Je fais 80% du dessin grâce à lui. Je n’appuie pas dessus, en étant vraiment légère j’obtiens des ombres très claires et en le frottant doucement le gris se fait plus intense.


Le deuxième me sert à graver le papier avant de passer une couche de noir afin de faire ressortir les poils. La méthode est celle de Skima (@skimadrawing), c’est top pour faire des poils de barbe et les cheveux clairs.


Crayon de couleur noir


J’utilise les crayons de couleur noir Polychromos de chez Faber-Castell pour les noirs intenses. Comme tu as pu te rendre compte dans la description précédente les mines de mes porte mines produisent des gris plus ou moins intense. Cela ne suffit pas à donner de la profondeur à mes ombres. C’est pourquoi j’utilise ces crayons de couleur. Je taille les mines pour qu’elles soient les plus pointues possible et je fais très attention car le crayon de couleur ne se gomme pas bien.


Pierre noire


J’ai un crayon Pierre noire 3B Conté à Paris qui me permet d’obtenir des noirs intenses. La texture ressemble un peu à une craie sèche et ses propriétés sont similaires, il s’estompe bien et donne un effet fumé. Il ne se taille pas avec un taille crayon classique, il faut utiliser un cutter et y aller progressivement. Je l’utilise surtout pour les grosses zones noires, pas tellement pour les détails.


Poudre de graphite


J’ai récemment acheté de la poudre de graphite après avoir lu un conseil de John Whalley dans un article de Secrets d’atelier (magazine). Je ne suis pas encore assez expérimentée pour donner mon avis sur cette poudre. Ce que je peux te dire c’est qu’elle permet de faire de larges zones sans avoir à colorier tout à la main. Pour le moment j’arrive à obtenir un beau gris mais pas de noir.


Petit scalpel


Il me sert à couper mes gommes de manière très précise et à retrouver des blancs (barbe et cheveux) dans des zones déjà foncées par des crayons. Par contre il faut que le papier soit très épais pour faire ça car sinon on l’abime. Typiquement le papier que j’utilise n’est pas idéal pour l’utilisation du scalpel.



Gommes


J’utilise deux types de gommes :


  • Les gommes classiques blanches sont très bien. Je les coupe régulièrement pour utiliser les arrêtes et les pointes lorsque j’ai besoin d’être précise. J’utilise ces morceaux de gomme saillants pour retrouver des blancs dans les cheveux et les rendre plus naturels.


  • Les gommes « mie de pain » pour éclaircir ou retrouver des blancs de façon très précise. Je tapote la gomme sur les parties que je trouve trop foncées et elles descendent en teinte tout en gardant le dégradé. C’est assez magique.



Estompes


Estomper c’est répartir la matière des crayons sur la feuille afin de réduire voir supprimer les traits de crayons et avoir une zone foncée homogène. C’est très pratique pour faire les dégradés de la peau. De manière générale j’utilise mes doigts pour estomper, je trouve qu’ils laissent peu de traces. On peut aussi utiliser des cotons tiges pour être plus précis même si ceux-ci créent des surfaces moins homogènes. Il y a aussi des estompes type crayon, à tailler. Je n’ai jamais été trop à l’aise avec ça mais ils doivent surement fonctionner :).



Dessins au stylo


Comme tu as pu le voir j’apprivoise doucement le dessin au stylo. J’utilise le stylo le plus simple que j’ai trouvé, un stylo bille noir classique. Il ne fait pas trop de 'pâtés' et est assez fin, j’aime beaucoup. Il permet même des nuances car on peut effleurer le papier ou le marquer. Par contre aucun retour en arrière possible alors restons concentrés !


Je suis à la recherche de stylos blancs à encre qui marque bien. Ceux que j’ai actuellement ne m’enchantent pas. J’ai essayé la peinture mais le blanc n’est pas pur et le papier que j’utilise n’est pas fait pour ça. Je continue à chercher. Si tu connais un stylo blanc qui réponde à ces critères (bien blanc et opaque) je suis preneuse !!


En ce qui concerne les stylos type feutres que j’utilise actuellement pour l’alphabet dessin ils sont de la marque FABER-CASTELL, des PITT artist pen XS et B. J’ai aussi quelques PROMAKERs de différentes teintes de gris et un noir. Ils me permettent de faire des zones plus grandes, des dégradés en feutre.



Encadrement


Pour les cadres, j’ai commencé à acheter quelques cadres chez IKEA. Comme ça j’ai de quoi exposer mes tableaux à moindre frais. Ils sont simple et plutôt jolis, j’aime bien. Par contre leur vitre est en Plexiglas donc elles rayent vite. L’idéal est quand même d’acheter des cadres avec des vitres en verre.


Petite astuce pour la mise en cadre, si tu utilises un passe-partout (c’est plus joli je trouve) alors il faut fixer l’œuvre sur le passe-partout, sinon il va glisser (croies-en mon expérience). Plutôt que d’utiliser du scotch normal qui va tellement bien fixer l’œuvre que tu ne pourras plus la changer de cadre, utilise plutôt une bande de masquage de peinture de petite largeur. Leur adhésif est beaucoup plus doux. Et puis si tu veux mettre toutes les chances de ton côté tu peux salir cette bande de masquage avant de l’utiliser. De cette manière le jour où tu veux changer le cadre, ce sera possible.




J’espère que cet article t’a aidé, peut être que tu as découvert un ou plusieurs outils ! J’en serais ravie ! Dis-moi ce que tu en as pensé, ce que tu utilises de ton côté etc. ça m’intéresse :)


Bonne journée et à bientôt,

Cassie

0 vue
  • Facebook - White Circle
  • Icône Instagram blanc

Pour ne rien manquer inscrit toi à la Newsletter mensuelle. 

© 2020 par Cassie. Tout droits réservés