Qu'est ce que l'artiste a de plus que l'artisan ?

Mis à jour : juin 22

Étymologiquement artiste et artisan ont la même racine Latine : ars "habileté", "savoir-faire". Pourtant ces deux concepts sont bien différents. Voici ce qui d'après moi rassemble ou sépare ces deux concepts.

Quand on décrit leurs activités, l'artiste et l'artisan semblent assez proche. Ils sont tous deux des hommes qui créent des objets à partir de matériaux naturels et ils utilisent leur savoir faire pour donner vie à ce qu'ils représentent dans leur esprit. En effet, transformer du bois en mobilier s'apprend de la même façon qu'on apprend à placer son pinceau sur une toile. Et puis tout commence par une idée, des réflexions, des essais, des plans…

Pourtant il y a bien des différences entre ces deux professions. La plus évidente est que l'artisan produit des objets utiles. Ils sont désignés pour être à la fois agréable à regarder et pratique.

Je pense qu'on est tous d'accord pour dire qu'une œuvre d'art n'a pas cet objectif. L'artiste, lui, produit des pièces d'ornement, il vise la beauté (nous parlerons du concept de beauté dans un prochain article). On ne peut pas pour autant dire qu'une œuvre d'art est inutile car au contraire elle peut avoir un dessein encore plus grand. Et si l'œuvre d'art était là pour nous connecter à l'essence des choses, si elle était là pour nous instruire, nous guider ? Dans ce cas son utilité serait d'un ordre supérieur.

J'imagine que ce concept te parait un peu farfelu. Je suis d'accord avec toi dans le sens où parfois on regarde des œuvres d'art que l'on trouve banales et qui ne déclenchent rien chez nous. Pour toute personne n'ayant pas eu la chance d'avoir baigné dans un milieu artistique cela concerne la majorité des œuvres d'art. Par contre, t'est-il arrivé d'accrocher à une œuvre ? Dans ce cas, tes yeux se sont peut être fixés, l'œuvre a résonné en toi et tu t'es dit : "ça, c'est beau".

À ce moment là tu as expérimenté quelque chose de semblable à la vision d'un beau couché de soleil. Tes émotions ont été touchées. Devant cette œuvre, que ce soit un tableau, une sculpture ou une autre forme d'art (théâtre, musique, poésie, cinéma…), tu t'es connecté à toi-même. À ce moment là tu as été touché et ce souvenir restera gravé un long moment. Dans ce cas là l'œuvre a eu un impact sur toi, elle a parlé à ton inconscient et au fond on ne sait pas expliquer ce qu'il s'est passé. Dans ce cas là l'œuvre d'art a atteint son but, elle a acquis sa raison d'exister.


Le processus de travail est également différent entre l'artisan et l'artiste puisque le premier sait exactement ce qu'il veut réaliser, il a des plans, il conçoit un objet qui a une fonction précise et il sait à quoi il servira. Le second a une vison bien moins nette de l'aboutissement de son travail. Il ne sait pas à l'avance à quoi cela va exactement ressembler. De plus l'œuvre d'art aura un impact différent en fonction du public qu'elle rencontre, l'artiste partage un bout de lui-même et attends de voir l'impact que celui-ci aura.

La frontière entre objet ou oeuvre d'art reste tout de même fragile et beaucoup d'autres questions me viennent à l'esprit. En effet, admettons qu'une oeuvre d'art se définisse par les émotions profondes qu'elle fait ressentir, l'éducation qu'elle offre à l'homme réceptif et l'incertitude du rendu final durant le processus de création. Dans ce cas, comment expliquer que certains objets se chargent d'émotions au contact de leurs utilisateurs ? Les objets artisanaux peuvent t'ils devenir des œuvres d'art ? Est-ce que l'homme peut transformer un objet utile en œuvre d'art ?


Que de questions ! Elles feront peut être l'objet de prochains articles 😇


Dis moi ce que tu penses de ce format en laissant un commentaire ! 😁 J'adorerais avoir ton point de vue sur la question.

Cassie

  • Facebook - White Circle
  • Icône Instagram blanc

Pour ne rien manquer inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle. 

© 2020 par Cassie. Tout droits réservés